extension en ossature bois

L’extension ossature bois est une construction de choix pour gagner des mètres carrés supplémentaires dans votre maison. Elle apporte beaucoup de charme et vous permet de profiter de ses propriétés naturellement isolantes. Le bois est un matériau robuste et durable, mais il est tout de même important qu’il soit traité afin de lutter contre ses principaux ennemis : le feu, les insectes et les aléas du climat. Voici donc comment sécuriser votre extension ossature bois.

I – Traitement contre le feu

Contrairement à certaines idées reçues, la maison en bois ne brûle pas plus facilement que les autres types de maisons. Ce matériau transmet 10 fois moins rapidement la chaleur que le béton et 250 fois moins vite que l’acier. De plus, il n’explose pas et peut conserver plus longuement ses capacités de portance. En matière de sécurité incendie, la réglementation est donc la même pour toutes les constructions (bois, béton, air, brique, etc.). La loi française impose en effet une tenue au feu d’au moins 15 minutes, quel que soit le mode de construction. Pour cela, le bois utilisé dans la construction de maisons ou d’extensions subit des tests de résistance au feu ainsi qu’un traitement ignifuge.

II – Traitement contre les insectes

Les insectes xylophages sont également une source de préoccupation lorsque l’on construit une extension ossature bois. Ils sont capables de creuser des galeries à l’intérieur du bois ce qui fragilise la structure. Toutefois, votre constructeur de maisons en bois traite systématiquement tous les éléments de l’ossature et du bardage avec un produit préventif. De cette façon, le bois devient résistant aux attaques des insectes. Un traitement antifongique est également appliqué afin d’éviter l’apparition de champignons.

III – Finitions pour résister aux aléas climatiques

Le soleil, la pluie ou la neige sont des éléments qui mettent à rude épreuve le bardage de votre extension bois. Même si celle-ci est traitée pour résister aux parasites et à l’humidité, un entretien régulier est nécessaire. À l’aide d’une lasure de protection ou d’une peinture à appliquer tous les 5 ou 7 ans selon les besoins, vous protégez votre extension ossature bois contre les parasites, l’humidité et la décoloration.

L’extension ossature bois est donc une construction robuste capable de résister plus de 100 ans grâce aux différents traitements ignifuges, insecticides et antifongiques dont elle bénéficie.

Découvrez l’ossature bois